Close up of human hand holding brain symbiol
La maladie mentale en milieu de travail
August 25, 2016
work
Retourner au travail après une longue absence
September 28, 2016
Show all

Les étapes d’un bon retour

BackToWork

Le retour au travail suite à une incapacité prolongée peut sembler être difficile autant pour l’employé qui en est victime, que son employeur. La reprise du travail nécessite donc une bonne préparation et une réintégration progressive.

Pendant l’arrêt de travail, il est important que l’employé soit rapidement mît au courant des ressources, outils et systèmes d’aide à sa disposition pour faciliter son retour au travail suite à une invalidité.

Lors de la reprise du travail:

  • Informer l’ensemble des employés de l’entreprise du retour de leur collègue pour s’assurer que son accueil sera favorable et combattre les préjugés à son égard.
  • S’assurer que les mesures nécessaires ont été prises pour le retour d’un employé, considérant que le travail de celui-ci pourrait être affecté par ses incapacités ou restrictions médicales.
  • Présenter au salarié les changements ayant eu lieu pendant son absence. De cette façon, vous lui éviterez un choc dû à la perte de ses repères. Des remises à niveau, de l’accompagnement ou de la formation lui seront aussi peut-être nécessaires pour réintégrer son travail au meilleur de ses capacités.
  • S’assurer que le salarié maintient la motivation qui l’habite face à son retour au travail. Il vous faut préserver cette mobilisation pour engager le salarié dans la reprise du travail. Encouragez-le à participer à l’organisation de l’aménagement de son poste, laissez-lui l’autonomie de gérer son rythme de travail, en accord avec ses capacités ou ses symptômes.
  • Créer des moments d’échange pour s’assurer que le salarié s’exprime quant à son retour au travail. C’est une bonne occasion de créer la relation de confiance qui aurait pu être altérée par l’absence prolongée de l’employé.
  • Prévoir une charge de travail progressive et adaptée à l’employé qui reprend son poste. Une période de réadaptation est normalement nécessaire lorsqu’un employé réintègre ses fonctions après une longue période. Un certain niveau de fatigabilité, de baisse des capacités physiques ou des difficultés de concentration peut encore être présent pendant un certain temps.
  • Considérer que le réaménagement temporaire du poste de travail est une précaution permettant de prévenir des situations d’échec professionnel ou de récidive de l’arrêt.

Le supérieur du salarié concerné par la réintégration a un rôle très important dans le processus de retour au travail. Une formation sur les pratiques de gestion des cas de ce genre peut lui être bénéfique.

L’élément le plus important dans ce processus est définitivement la motivation de l’employé et son désir de s’absenter le moins longtemps possible.

Dans les cas d’une absence prolongée, la reprise du travail doit être organisée avec la participation active du salarié. La reprise progressive du travail est de nature à faciliter une bonne réadaptation et à éviter les situations d’échec. L’attitude de soutien de la part des collègues de travail et du supérieur hiérarchique, en collaboration avec le service de santé au travail et la direction, facilite la réintégration et la bonne évolution à long terme.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes