8 Conseils pour implanter un programme de mieux-être

APST4Nous voici déjà les deux pieds bien ancrés dans l’automne. Ceci dit, nous avons du beau soleil.

En tant que membre du conseil d’administration de l’Association des Professionnels en Santé au Travail (APST), j’aimerais partager avec vous le prochain événement à venir, une journée de formation sur « Le harcèlement psychologique au travail : les enjeux organisationnels ». La formation aura lieu le 17 octobre 2013. Cette formation est accréditée pour six (6) heures de formation continue par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que 7 heures avec l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA).

Pour les détails sur la formation, consultez : http://www.santedutravail.ca/docs/Invitation_formation_du_17_octobre_2013_181.pdf

Pour vous inscrire, allez au http://www.santedutravail.ca/p/event.asp?id=1

 

8 Conseils pour implanter un programme de mieux-être

Il n’est jamais trop tard pour commencer votre voyage vers la santé et le mieux-être! Voici 8 mesures que vous pouvez prendre dès aujourd’hui.

1. Écrivez vos objectifs et vos désirs. Quelle est votre vision du mieux-être ? Où désirez-vous être dans trois à cinq ans ? Fixer des objectifs hebdomadaires et sur trois mois en fonction de votre vision. Les objectifs doivent être SMART : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temps- avoir un échéancier.

2. Demander quoi, quand et comment. Faites une liste des obstacles qui vous empêchent de vivre une vie fondée sur le mieux-être. Déterminer ceux qui sont de véritables obstacles – des choses que vous devez contourner ou trouver des solutions. Oubliez les excuses!

3. Ayez un plan. Rarement, sinon jamais, une tâche ou un projet important n’est accompli sans mettre un plan en place. Le plan devrait être flexible, mais actif.

4. Commencez où vous êtes maintenant. Où en êtes- vous en ce moment ? Accepter où vous êtes et où vous devez être et commencez les mesures nécessaires pour combler cette lacune. Si, toutefois, vous constatez que de vieux problèmes réapparaissent, vous empêchent d’atteindre vos objectifs, vous devrez peut-être demander des conseils.

5. Prendre une étape à la fois. Qu’est-ce qui se passe quand un constructeur oublie une étape importante dans la construction d’une maison ? Ou un chef laisse de côté un élément important dans une recette ? Cela ne fonctionne pas si bien, n’est-ce pas ? C’est la même chose avec votre vie. Vous devez prendre certaines mesures afin d’atteindre un lieu de mieux-être et de l’adapter à votre style de vie .

6 . Apprenez de vos échecs. Faire des erreurs et expérimenter l’échec fait partie de l’être humain et de vivre. Plutôt que vous dénigrer, prenez du recul et transformer-la en quelque chose de positif – quelque chose que vous pouvez utiliser pour atteindre vos objectifs. Parfois, la vie est en effet deux pas en avant, un pas en arrière !

7. Passez un peu de temps  à “nettoyer votre espace.” Quand nos espaces (maison, bureau,…) sont un désordre, il est impossible de bien fonctionner. Idem pour nos horaires. Créez une liste de vos activités et décidez quelles sont celles qui ne contribuent pas à votre objectif général dans la vie.

8. Arrêtez de vous comparer aux autres. Soyez réalistes! Arrêtez de vous comparer à un fantasme et soyez le meilleur vous que vous pouvez être.

 

Résultats de recherche

Nous partageons ici des résumés de recherche que nous avons lus pour vous et qui pourraient vous intéresser.

[list style=”green-check-8″]

  • Médecins ou Gestionnaires – Qui influencent l’absence au travail? Une étude danoise publié dans le Journal of Psychosomatic Research en janvier 2011 indique que les approches de gestion et le niveau de latitude décisionnelle exercent une influence considérable sur les congés de maladie. – http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21193095
  • Risques à la santé et incapacité. Une étude américaine publié dans le journal  Disability & Rehabilitation  en 2011 fait état d’une évidence que les personnes avec des incapacités ont de mauvaises habitudes de vie qui augmentent le risque de maladie et peuvent nécessiter de l’aide pour la cessation tabagique, perte de poids et l’adoption d’une routine d’activité physique. –  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20524841

[/list]

 

MICROPROGRAMME DE 2E CYCLE GESTION DE L’INVALIDITÉ

Face à l’augmentation des problèmes de santé, particulièrement de santé mentale ainsi que des défis que pose le retour au travail des travailleurs suite à une période d’invalidité, le Campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke a mis sur pied un microprogramme en janvier 2011

MICROPROGRAMME DE 2E CYCLE
GESTION DE L’INVALIDITÉ

S’adresse aux professionnels impliqués dans la gestion de l’invalidité, tel que le personnel œuvrant au sein :
o D’un service de ressources humaines;
o D’une compagnie d’assurance privée ou publique;
o D’un service de santé d’une entreprise;

o D’une unité syndicale.

Il vise essentiellement à soutenir les différents acteurs clés des organisations dans leur démarche en vue de minimiser les conséquences financières, organisationnelles et humaines de l’invalidité au travail.

Admission

L’admission à ce programme s’effectue au mois de janvier de chaque année. Il est possible de faire votre demande d’admission dès maintenant pour la rentrée 2014. Également, l’été peut être une bonne période pour y réfléchir et les demandes d’admission seront aussi accueillies à l’automne.

Je vous invite à visualiser la capsule d’information pour en apprendre plus.

Site internet