Contrer l’absentéisme

L’absentéisme est un problème présent dans la majorité des entreprises et les entrepreneurs détiennent très peu de contrôle sur ce phénomène. Il faut savoir que celui-ci affecte grandement la société, ainsi que les entreprises qui voient cette tendance évoluer à la hausse.

«Quand une étude récente, réalisée auprès de trois mille employés canadiens, nous informe que 46 % de ces travailleurs souhaitent changer d’emploi, il faut certainement chercher à comprendre le malaise. Pas étonnant alors que le présentéisme coûte aux employeurs presque cinq fois plus cher que l’absentéisme et que notre taux de productivité tire de la patte!»[1]

Avant de tenter d’établir une stratégie pour contrer ce phénomène, il faut tout d’abord en comprendre les causes et les sources. La charge de travail, les conditions de travail, le climat social, le manque de reconnaissance de la direction, le manque de soutien des collègues, l’état de santé du salarié, son âge ou sa vie personnelle sont tous des facteurs permettant d’expliquer l’absentéisme. C’est par le biais d’une évaluation précise et professionnelle que vous pourrez découvrir les réelles causes de l’absentéisme au sein de votre entreprise.

À la suite de cette évaluation faite par des spécialistes comme nous, vous serez en mesure d’établir une stratégie adaptée à vos besoins. En théorie, une bonne solution est une solution qui règle le problème parce qu’elle en touche la cause. Il vous faudra donc trouver la formule gagnante, pour que vos employés travaillent dans un environnement stable et dans lequel ils sont à l’aise.

Un petit conseil : entourez-vous des meilleures personnes et des meilleurs professionnels pour établir une stratégie qui saura répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise.

Nous pouvons donc dire que plus un employé est heureux dans son milieu de travail, plus il est attaché et engagé envers celui-ci, et plus il sera productif et effectif dans son travail. En étant plus heureux, il sera aussi moins inquiet, moins anxieux, moins indifférent et probablement moins malade.

Et surtout, n’oubliez pas “Pensez santé Mieux-être et performance. Pensez Globalité”

[1] http://www.affairesrh.ca/gestionnaires/solutions-gestion/fiche.aspx?p=376180

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *